Le Kenya, l’endroit idéal pour vos prochaines vacances

Le Kenya, l’endroit idéal pour vos prochaines vacances

Dans le monde du tourisme, le Kenya est depuis longtemps un symbole de l’Afrique. À cause de cela, les aventuriers continuent de choisir cette nation comme destination de voyage. Son attrait et sa fameuse splendeur ont perduré pendant des décennies et, malgré la rivalité des nations voisines, ils ne sont pas près de disparaître. Le Kenya reste une destination touristique incontournable pour les safaris et un lieu de vacances très séduisant. Pour les vacances en famille et les voyages de noces, le Kenya demeure l’endroit parfait. Voici quelques justifications supplémentaires pour le visiter.

Découvrez les lacs au Mont Kilimandjaro

Des sites d’une incroyable diversité se trouvent dans tout le Kenya. Vous y trouverez des lacs et des volcans. Le Kilimandjaro, qui est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, révèle des paysages spectaculaires. En effet, le Kenya abrite les paysages les plus époustouflants. Pendant votre voyage sur mesure au Kenya, la vallée du Grand Rift vous offre la possibilité de vous promener près d’un vaste lac. Le lac Bogoria, le lac Nakuru et le lac Elementaita offrent des paysages grandioses et une variété stupéfiante d’animaux sauvages

Vivez d’incroyables moments avec les animaux au Kenya

Lors d’une visite au Karen Blixen Museum, au Giraffe Manor et au David Sheldrick Wildlife Trust, vous découvrirez trois des attractions les plus populaires de Nairobi. Tirez le meilleur parti de votre bref séjour dans la ville en découvrant l’histoire, la conservation et la vie sauvage. Il serait également intéressant de visiter un orphelinat d’éléphants et de donner à manger aux girafes. Vous pourrez aussi admirer la vue splendide sur les collines de Ngong depuis la maison soigneusement entretenue de la baronne Karen Blixen.

Le Masai Mara, au sud-ouest du Kenya, est une région de savane proche de la frontière tanzanienne. Outre les plaines et les collines spectaculaires où coulent les rivières Talek et Mara, vous pouvez y observer des lions, des guépards et des éléphants. Ne manquez pas l’incroyable migration des gnous qui passe par les plaines à cette époque.

Le lac Nakuru est un lac de la vallée du Grand Rift. Ce lac salé est unique en ce qu’il peut accueillir environ un million de flamants roses en même temps. Vous pouvez également y apercevoir de nombreuses autres espèces d’oiseaux. Si vous venez au Kenya, le lac Nakuru est la destination idéale pour faire votre premier safari, car il y a beaucoup de tour-opérateurs là-bas.

Admirez un beau coucher de soleil dans la réserve nationale de Samburu

Situé au centre du Kenya, ce parc national est bordé par la rivière Ewaso Ng’iro. Il est accessible en voiture et se trouve à proximité des réserves de Buffalo Springs et de Shaba. Pour ceux qui ont la chance de visiter le Kenya, il offre une occasion spéciale de loisirs et la possibilité d’interagir avec des créatures étonnantes. De plus, un coucher de soleil époustouflant qui jette une lueur dorée sur l’ensemble du terrain illumine cet endroit. Vous allez vivre une expérience unique grâce à un tel spectacle de la nature.

Laissez-vous emporter par la beauté de Mozambique

Laissez-vous emporter par la beauté de Mozambique

Si vous cherchez des côtes magnifiques, partez au Mozambique. C’est un endroit frais, un paradis caché qui sent bon l’aventure. On lui a donné le surnom de « Terra da Boa Gente ». Vos vacances au Mozambique vous inciteront à explorer des horizons aussi riches que différents, entre les cultures swahilie, bantoue, européenne, indienne et arabe. Vous y trouverez la terre ocre remplie de maisons et les marchés pleins de couleur. Il y a également les plantations de thé et les parcs naturels préservés.

Le Mozambique : un site touristique à explorer

Le Mozambique, qui se trouve juste en face de Madagascar, est encore une destination relativement obscure pour les voyageurs. Cependant, ses interminables plages bordées de cocotiers, son atmosphère spéciale et son ensemble d’îles uniques offrent aux voyageurs une multitude de possibilités. Le parc national de Gorongosa, les réserves naturelles de Maputo et de Niassa, et le lac Malawi satisferont les adeptes de la nature. La capitale du Mozambique, Maputo, et sa cathédrale et ses musées raviront les passionnés d’architecture. Le Mozambique abrite de nombreux bâtiments magnifiques et une culture dynamique. Le pays est parsemé de structures majestueuses, de bâtiments commerciaux, de forts, d’églises et d’objets laissés par les commerçants portugais et arabes. Le pays est divisé en deux régions distinctes : le sud, où se trouve la capitale dynamique de Maputo, concentre la plupart des richesses du Mozambique. 

Quant au nord, il est très peu développé et beaucoup plus sauvage. À 1 000 km du tourisme de masse, il est le terrain de jeu idéal pour les touristes en manque d’aventure. L’île d’Ibo figure sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’histoire de cette île qui date du 15e siècle est similaire à celle de Zanzibar, mais elle est plus séduisante et originale. Il est préférable de faire appel à une agence si vous voulez que vos vacances se déroulent comme prévu. Votre voyage au Mozambique avec une agence locale francophone vous paraîtra plus amusant. Vous pourrez faire des visites guidées pour ne rien rater de ce magnifique endroit.

Les attractions du Mozambique : des endroits purs et naturels

L’un des parcs les plus enchanteurs d’Afrique a été créé au centre de la nation, là où se termine l’énorme vallée du Rift. Il s’agit du parc national de Gorongoza. Vous y verrez de vastes savanes, des forêts de palmiers, des plaines couvertes de fleurs, et de nombreux points d’eau et cascades. Il bénéficie d’une écologie parfaite pour la flore et la faune rares. Ces espèces ont été restaurées grâce aux efforts de la Fondation Carr pour sauvegarder et conserver la biodiversité du parc. 

Le parc est actuellement un véritable havre de paix pour la faune sauvage, qui abrite 400 espèces différentes. Des crocodiles, des hippopotames, des lions, des gnous, et des zèbres ainsi que plein d’autres animaux seront au rendez-vous. Il est conseillé également de visiter la réserve d’éléphants de Maputo ou la réserve de Niassa pour vos safaris au Mozambique. Ces derniers abritent des éléphants, des antilopes, des buffles et d’autres espèces sauvages.

Quelle est la période idéale pour faire du safari en Tanzanie ?

Le safari en saison sèche, une vue exceptionnelle sur les parcs nationaux en Tanzanie

Sur le plan mondial, la Tanzanie fait partie des pays qui abritent le plus de touristes chaque année. Elle représente une référence pour un safari, en raison de sa richesse touristique et faunistique. Néanmoins, pour un safari réussi en Tanzanie, il faut nécessairement choisir la période de voyage idéale. Découvrez cette période ici.

Le safari en saison sèche, une vue exceptionnelle sur les parcs nationaux en Tanzanie

Située en Afrique orientale, la Tanzanie est un pays aux patrimoines faunistique et floristique légendaires. Elle dispose non seulement d’environ 4 millions d’animaux, mais également de 10 000 espèces végétales. De nombreux facteurs tels que les particularités climatiques peuvent être à l’origine de cette biodiversité. Ce qui représente d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de personnes accentuent leur choix pour un safari en Tanzanie.

En effet, le pays offre des climats agréables et non étouffants, quelle que soit la période de l’année. Toutefois, pour un safari de luxe en Tanzanie, il est important de choisir la période de la saison sèche. Pendant cette période, de nombreux parcs dans le secteur du Nord deviennent attrayants. Qu’il s’agisse de la journée ou de la nuit, l’atmosphère est sèche. La couverture végétale présente alors un aspect moins dense et une vue facile sur la faune.

Le parc d’Arusha, un paysage parfait en saison sèche

À une hauteur de plus de 1500 mètres, le parc d’Arusha fait partie des parcs nationaux du Nord de la Tanzanie. Il représente le parc initial de la plupart des safaris dans cette région, car il est le plus proche de la ville d’entrée en Tanzanie du côté nord. Outre sa proximité, le parc d’Arusha est le siège d’un safari idéal. Surtout en saison sèche.

Au cours de cette saison, les géants herbes ainsi que les arbres masquent la prairie abritant des marais. Un centre d’intérêt pour les animaux de la région en saison. Il est de ce part facile de les observer tout en contemplant le beau paysage que la zone présente.

En effet, à la recherche des coins de pâturages, breuvages qui sont moins disponibles, beaucoup d’animaux sortent de leur cachette pour se satisfaire. Il faut préciser qu’il s’agit des animaux de toutes les catégories, sauvages ou familiers.

Le parc Tarangire, une richesse faunesque en période chaude

Tout comme le parc d’Arusha, le parc Tarangire est également un parc national de la Tanzanie. Il désigne le second parc le plus grand du nord de ce pays. Reconnu pour son immense richesse en éléphants et en baobabs, le parc Tarangire représente un vrai atout pour un voyage touristique pendant la saison sèche.

En effet, la rivière Tarangire abritée par ce parc fait appel chaque année à un groupe diversifié d’animaux sauvages lors de cette saison. Pour toutes ces raisons, la période idéale pour jouir des merveilles d’un safari en Tanzanie, est celle dans la fourchette des mois allant d’avril en novembre.

Faire du safari en saison pluvieuse en Tanzanie

Par ailleurs, il est également possible de faire du safari en Tanzanie lors de la saison pluvieuse. En réalité, l’on ne peut fixer une période exacte pour faire un voyage en Tanzanie, quand bien même il s’agit d’un safari. L’on peut alors toujours séjourner dans les parcs nationaux du Nord de la région malgré la réduction de l’attraction. Il existe même un parc exceptionnel adapté à la saison pluvieuse en Tanzanie, le parc de Serengeti.

Les réserves d’eau et de pâturages plus abondantes, la majorité des animaux sauvages prédateurs ne manquent pas les aguets pour capturer leur proie rassasiée. De plus, la saison sèche représente la période la plus choisie par beaucoup de voyageurs en Tanzanie. La probabilité de se retrouver dans un monde sur ces lieux est alors élevée. Si l’objectif du voyage est de jouir d’un peu d’intimité ou de faire des analyses judicieuses du milieu, un safari en saison pluvieuse peut s’avérer le meilleur choix.

Safari en Tanzanie : Que voir et comment s’organiser ?

Safari en Tanzanie: que voir et comment s’organiser 

Vous avez envie de vous détendre et de changer d’idées. Vous rêvez surtout de partir en voyage et d’explorer les immenses richesses dans l’un des coins de l’Afrique. La Tanzanie est une destination très prisée par de nombreux touristes parce que ce pays dispose d’une faune et d’une flore exceptionnelle. Si vous êtes prêts à mettre le cap sur Tanzanie, embarquons donc pour découvrir les merveilles de ce haut lieu de safari !

Les parcs et les réserves à visiter en Tanzanie

Des éléphants des parcs en Tanzanie à visiter

Vous avez planifié votre voyage dans cette région de l’Afrique et vous désirez bénéficier d’un safari de luxe en Tanzanie durant votre séjour. Les agences locales sont à disposition avec un personnel qualifié pour vous proposer le type de safari qui correspond à votre budget si vous souhaitez vous balader dans ses parcs et réserves. Vous aurez la possibilité de choisir parmi une vingtaine, chacun avec ses différentes caractéristiques. Il s’agit notamment du parc de Serengeti, de la réserve de Ngorongoro, du parc du Kilimandjaro, de la réserve de Selous, du parc de Tarangire, du parc des Monts d’Udzungwa, du parc Gombe et bien d’autres. Pour votre information, sachez que les parcs du Nord de Tanzanie sont les plus célèbres puisque les plus visiter. Cependant, si pour votre séjour, vous recherchez surtout un endroit calme, vous pouvez choisir les parcs du centre ou du Sud pour admirer les majestueux paysages de cette contrée. Quant aux safaris, ils sont programmés sous forme de circuits afin de permettre aux touristes de visiter plus de parcs et de contempler une variété de paysages. Découvrons les caractéristiques de quelques parcs.

Le parc de Serengeti

Si lors de votre safari de luxe, vous avez prévu de faire un tour dans ce parc, sachez qu’il s’agit d’un lieu incontournable qui abrite la plus grande population de félins au monde. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est surnommé « plaine sans fin » par les autochtones et les visiteurs. Le parc Serengeti est en effet l’endroit par excellence pour observer les « big fives » dont le lion, le léopard, l’éléphant, le buffle et le rhinocéros. Par ailleurs, en plus de vous offrir le spectacle des animaux, cette nature sauvage et préservée qui s’étend sur une distance de 14000 km2, constitue le théâtre de la grande migration des zèbres et des gnous qui se déplacent en groupe à une certaine heure. Il faut dire qu’une seule journée ne peut pas suffire pour découvrir ce parc dans toute sa diversité.

Le parc de Ngorongo

Pour vos différentes visites, vous devez absolument faire une escale dans ce parc situé dans le cratère de Ngorongo. C’est en effet une destination incontournable parce qu’il est considéré comme la 8ème merveille du monde. Ce parc est un refuge pour environ 30000 animaux, dont les flamants roses souvent rencontrés sur le lac Makat. Il abrite également les Big Five en plus de la population des hippopotames, des gnous et des zèbres. Pour cette randonnée, les visiteurs évoluent sur les hauteurs du cratère avant de découvrir et d’explorer tous les recoins du parc en une ou deux journées.

Comment organiser un safari de luxe en Tanzanie ?

Oraganiser un safari de luxe en Tanzanie

Si vous avez choisi la Tanzanie pour être témoin de vos moments de détente, vous devez bien l’organiser afin de bien profiter de cette expédition que vous soyez seul, à deux ou en groupe. Par ailleurs, vous pouvez décider de planifier votre safari vous-même comme vous pouvez confier votre projet de voyage à une agence spécialisée pour mieux vous orienter surtout si c’est une grande première pour vous. Toutefois, sachez que vous aurez besoin d’un moyen de transport pour y aller. Vous devez également prévoir un hébergement, votre restauration et les activités à faire une fois sur place. En ce qui concerne le budget, les excursions dans les parcs et réserves sont payantes et vous devez vous préparer en conséquence. Avec un forfait de 1600 € au moins, vous pouvez vous offrir un voyage de rêve en Tanzanie.

Safari en Tanzanie : comment définir son budget ?

La Tanzanie est une destination africaine très prisée pour ses vastes régions sauvages. D’ailleurs, le safari fait partie des activités incontournables à y faire au cours d’un séjour. Il offre l’occasion d’explorer l’immense richesse naturelle du pays.

De la découverte des cinq mammifères emblématiques du continent africain (le Big 5) à celle du mont Kilimandjaro, le safari est une excellente opportunité pour vivre une expérience unique. Cependant, cette activité a bien entendu un certain coût.

De nombreux paramètres doivent être pris en compte dans l’estimation du budget pour réussir une telle expérience. Voici de bonnes indications pour bien définir son budget pour un safari en Tanzanie !

Le coût du billet d’avion

Le billet d’avion a une grande importance dans la définition du prix d’un safari en Tanzanie. Il faut noter que les coûts des billets d’avion connaissent une hausse considérable en 2022. Cette inflation est en partie due à la guerre en Ukraine et à la crise du COVID. Toutefois, le tarif moyen pour tous les vols est de 600 €. On distingue trois principaux aéroports en Tanzanie :

  • Dar es-salaam ;
  • Zanzibar ;
  • Kilimandjaro (Moshi/Arusha).

Idéalement, choisissez votre aéroport d’arrivée selon le circuit que vous comptez suivre. Vous éviterez ainsi de longs transferts. Néanmoins, le coût du vol dépend de la destination où vous effectuerez le safari.

Visite d'un parc animalier

Pour un trajet aller-retour de Paris vers Dar es-salaam par exemple, réservez 600 € en moyenne. Pour un vol est en destination de Zanzibar par contre, prévoyez 650 €. Le trajet le plus coûteux est celui pour le Kilimandjaro qui coûte 800 €.

En outre, afin d’avoir des prix plus abordables, achetez vos billets en saisons pluvieuses : tout y est moins cher. À cette période, vous pourriez avoir un billet d’avion aller-retour à 400 €.

Connaître le prix du transport

En outre, à votre atterrissage à l’aéroport, vous aurez besoin de moyens de transport. Ils serviront aussi bien pour le safari que pour d’autres déplacements. À cet effet, vous avez différentes options et vous devriez choisir selon votre bourse et selon la distance à parcourir.

En Tanzanie, le bus est le mode de déplacement le plus utilisé et surtout le plus économique. En effet, les réseaux de bus y sont très développés. Toutefois, vous devriez avoir suffisamment de temps pour opter pour ce moyen de transport. Ces trajets peuvent en effet s’avérer très longs. Vous pourriez y passer de longues heures.

À titre indicatif, un trajet en bus de Dar es-salaam à Arusha peut prendre une demi-journée, voire plus. Néanmoins, ce transport coûtera seulement entre 15 et 35 dollars.

Ainsi, de nombreux touristes préfèrent opter pour la location de voitures. Ce mode de transport coûte en moyenne 100 € la journée et 150 € avec un chauffeur. En effet, certains trajets nécessitent de prendre l’avion à l’intérieur du pays. Les vols entre les différents aéroports du pays durent 2 heures environ et ces billets coûtent entre 100 et 200 euros.

Le coût de l’hébergement

Le coût de l’hébergement est généralement assez conséquent. Il varie évidemment selon le type de logement choisi. Les options sont nombreuses notamment entre :

  • Un camping ;
  • Un hôtel ;
  • Un lodge ;
  • Une tente.

Pour avoir un logement avec un bon rapport qualité-prix, optez pour des hôtels classiques. Vous pouvez jeter votre dévolu sur l’un de ceux situés près des parcs nationaux. En outre, les auberges de jeunesse sont aussi de bonnes options. Les chambres privées coûtent approximativement 30 dollars la nuitée. Pour les lits de dortoirs enfin, prévoyez entre 8 et 15 dollars.

Les frais pour la restauration

Antilope dans un parc de la tanzanie

La nourriture n’est pas très coûteuse en Tanzanie. Pour preuve, les Tanzaniens consomment généralement moins de 5000 Tsh au quotidien : cela équivaut à 2 dollars. Il est aisé de s’y restaurer avec un petit budget. Néanmoins, les prix des services de restauration varient selon les régions du pays. Les aliments locaux tanzaniens coûtent moins cher que ceux importés.

L’entrée dans les réserves naturelles

La Tanzanie abrite d’incroyables réserves naturelles et d’excellents parcs nationaux. Ces merveilles lui valent d’ailleurs sa notoriété à l’échelle internationale. Cependant, un safari en Tanzanie peut revenir très coûteux. La visite des parcs nationaux est notamment subordonnée à l’achat de billets.

Les prix diffèrent globalement selon les régions. Pour les parcs du nord, prévoyez entre 150 et 250 euros par jour. Ces billets atteignent même 500 € dans des parcs onéreux. Pour conclure, vous devriez prévoir 3500 euros en moyenne pour un safari d’une semaine en Tanzanie.

Partir pour un safari en Afrique : 3 étapes clés pour le réussir !

Partir pour un safari en Afrique: 3 étapes clés pour le réussir 

Êtes-vous un passionné de voyage et de découverte ? Envisagez-vous de vivre une expérience inédite à travers un safari en Afrique ? Cette option de voyage permet de vivre pleinement votre passion pour la nature. Elle nécessite une certaine organisation. Pour réaliser votre rêve, cet article vous présente les étapes clés à suivre.

Étape 1 : Se renseigner sur la destination et réserver grâce à un organisme qualifié

Il existe de nombreuses destinations pour effectuer un safari en Afrique. En effet, certaines parmi elles ne disposent pas des mesures adéquates pour garantir la sécurité des touristes et des visiteurs. D’autres présentent une certaine instabilité politique et une économie vacillante.

Il est donc important de se renseigner sur l’actualité qui fait votre destination avant d’y porter votre choix. Les moteurs de recherche constituent la meilleure solution pour avoir plus d’informations utiles et pratiques la destination choisie pour votre safari en Afrique.

Après le choix de votre destination, vous devez réserver votre safari. Cette solution vous met à l’abri des surprises désagréables une fois sur le terrain. Dans cette perspective, il est conseillé de vous orienter vers une organisation officielle ou qui dispose des qualifications requises pour offrir des services de safari en Afrique.

ll existe des professionnels du tourisme qui disposent de la compétence et de l’expérience pour vous offrir par exemple un safari en Tanzanie, pour découvrir les plus beaux parcs nationaux, du Parc National du Serengeti au Cratère du Ngorongoro en passant par le Tarangire.

Que ce soit entre amis, en famille ou seul, vous êtes certains de trouver la formule de voyage adaptée à votre profil et surtout à votre budget.

Étape 2 : Choisir le bon moment pour partir et personnaliser votre expérience safari

Choisir la bonne période pour aller en safari en Afrique reste la clé pour vivre une expérience nature exceptionnelle. En effet, certaines destinations comme l’Afrique du Sud sont les meilleurs choix pour aller en safari en Afrique toute l’année.

Cependant, si vous envisagez multiplier vos chances de voir plus d’animaux, la période hivernale est idéale. C’est le moment où les cachettes deviennent rares et la végétation plus clairsemée. Par exemple, pendant les mois d’août et de septembre, les vastes plaines tanzaniennes ou kenyanes constituent une véritable mine d’or pour vivre une expérience sauvage inédite.

En effet, le phénomène migratoire des animaux vous fait découvrir des spectacles sensationnels de la nature sauvage. Plus d’un million d’animaux parcourent plus de 1600 km vers le nord. Faites de votre safari des moments agréables et uniques en optant pour des hébergements en pleine nature.

Dans cette logique, les loges de safari restent les meilleurs choix pour une vie inédite en pleine nature. Il existe d’autres options qui vous permettent d’effectuer un safari à pied, en canoë, en avion ou en tout-terrain personnel.

Étape 3 : Respecter les formalités administratives et réaliser une check-list médicale

Pour vivre de belles expériences pendant votre safari en Afrique, il est important de rester en bonne santé. En effet, la vie en Afrique présente certaines spécificités (chaleur, humidité, habitudes alimentaires, faune et flore potentiellement dangereuses, etc.) auxquelles vous devez vous préparer.

Ainsi, une check-list médicale vous permet de savoir si votre organisme est capable de supporter les réalités de la vie en Afrique. Prenez également le soin de prendre quelques vaccins avant de partir (la fièvre jaune au moins).

Avant de partir en safari, assurez-vous aussi que les formalités administratives nécessaires à l’entrée dans la destination choisie sont respectées (passeport en cours de validité, visa, réservation d’hôtel, etc.).

Ces 3 étapes constituent le secret pour vivre des moments inoubliables en safari en Afrique.

Comment bien préparer son voyage au Kenya ?

Comment bien préparer son voyage au Kenya 

Faire un safari, visiter des plages ou encore le grand Mont Kenya voisin du Kilimandjaro tanzanien sont autant de choses à faire au Kenya. État d’Afrique orientale situé sur l’océan indien, le Kenya est entouré de plusieurs pays, dont la Tanzanie.

Pour découvrir ce beau pays d’Afrique, quelques formalités administratives et autres démarches sont à remplir. Il faudra également se conformer aux nouvelles dispositions concernant la covid-19. En outre, il est judicieux de se renseigner sur les meilleures options pour son séjour au Kenya.

Formalités administratives : visas, assurances voyage et autres

Formalités administratives visas assurances voyage et autres

À l’instar des autres pays africains, pour aller au Kenya, quelques formalités administratives sont à remplir. Elles concernent généralement la détention d’un visa, les assurances et les dispositions sanitaires.

Visa

L’accès au Kenya est fait sur présentation d’un visa qui peut s’obtenir de différentes manières.

Le visa du Kenya s’obtient soit à l’ambassade ou par procédure en ligne. L’acquisition d’un visa numérique est obligatoire aux ressortissants suisses, Belges, Français ou tous autres citoyens de l’Union européenne.

En revanche, les citoyens français et européens de moins de 16 ans sont exemptés de visa. Ils devront toutefois détenir un passeport valide de 6 mois après la date du retour.

L’obtention du visa numérique est aussi obligatoire pour les ressortissants de tous les autres pays. En effet, l’accès aux visas aux points d’entrée du pays n’est plus possible. Pour acquérir le visa du Kenya, quelques pièces sont à fournir. Renseignez-vous donc bien afin d’obtenir aisément un visa Kenya depuis la France.

Dès qu’il est délivré, le visa kényan offre un accès au pays dans un délai maximum de 3 mois. La durée maximale dans le pays est de 90 jours. Il est aussi important de rappeler que le visa numérique permet d’accéder une seule fois au pays. Ainsi, après son expiration, ceux qui désireraient à nouveau fouler le sol kényan devront reprendre la procédure pour obtenir à nouveau un e-visa.

Assurances

Pour votre sécurité, il est vivement souhaité de disposer d’une assurance voyage avant le départ sur le Kenya. En effet, cette dernière doit vous couvrir sur la durée du séjour et offrir les options rapatriement et assistance complètes.

Vaccins nécessaires

Il faudrait le rappeler, plusieurs maladies sévissent au Kenya. Il est toujours bien de vérifier les vaccins obligatoires et de s’y conformer :

  • Tétanos ;
  • Coqueluche ;
  • Tétanos ;
  • Diphtérie.

Vous pouvez également faire les vaccins contre l’hépatite A, l’hépatite B et la fièvre jaune. Ces vaccins ne sont cependant pas obligatoires.

La covid-19 : tout ce qui est bon à savoir

Fort de la situation sanitaire qui secoue le monde, il faudra se conformer à des règles sanitaires. Sans quoi, vous n’aurez pas accès au territoire kenyan.

Le transport

Le permis de conduire kenyan n’est pas automatiquement délivré aux étrangers. Pour ceux qui désirent réserver un véhicule personnel, ils devront ainsi se munir d’un permis international. Sinon, il faudra louer un chauffeur privé qui possède sa voiture, afin d’effectuer facilement ses déplacements.

Pour le transport commun, le Kenya dispose toutefois de petits bus desservant toutes les grandes villes du pays.

Quand partir au Kenya ?

La faune au Kénienne

D’un point de vue climatique, le Kenya dispose de deux grandes saisons : la saison sèche et celle pluvieuse. Au Kenya, les saisons sèches s’étalent de décembre à mars, puis de juillet à octobre. Entre ces deux saisons sèches viennent deux autres pluvieuses. La grande saison pluvieuse s’étend d’avril à juin et la petite sur novembre à décembre.

Durant ces différentes saisons, les paysages varient entre la verdure de la forêt et la savane jaune et sèche. Entre juillet et aout, l’affluence est grande et le climat est agréable, vu que ce sont les grandes vacances.

Les mois de janvier, février et mars sont également appropriés pour découvrir le Kenya. En général, on rencontre moins de monde sur cette période, le climat est cependant plus chaud.

Choisir une compagnie de voyage

Il existe plusieurs possibilités pour se rendre au Kenya. Pour plus de libertés et pour gagner plus de temps, il serait mieux de confier le voyage à une agence.

Si vous désirez, vous-même, prendre en charge votre voyage, vous aurez le choix entre les lignes directes ou les compagnies réalisant des escales. Les compagnies les plus appropriées pour un voyage en ligne directe sont Kenya Airways et Air France.

Trouver un hébergement

Trouver un hébergement au Kenya

En ce qui concerne les hébergements, ils varient ainsi que leur prix. Les hôtels les plus luxueux coûteront environ 150 euros la nuitée.

Les hébergements qui font le plus rêver au Kenya et aux safaris sont les lodges. En effet, ce sont des hébergements particuliers et luxueux situés en plein milieu de savanes ou au bord des plages. Un lodge est ainsi idéal pour se couper de tout et profiter de l’environnement.

L’autre possibilité pour l’hébergement, ce sont les auberges de jeunesse. Surtout, ils sont moins coûteux que les lodges et offrent tout de même un maximum de confort.

Que voir au Kenya ?

Les éléments à voir au Kenya

Au Kenya, vous pouvez visiter les parcs d’attractions, les sites touristiques et les monts. Par exemple :

  • Le mont Kenya ;
  • Le parc national d’Amboseli ;
  • L’archipel de Lamu ;
  • La vallée du rift ;
  • La réserve nationale Maissaï-Mara ;
  • Le parc de Tsavo et autres.

Vous verrez également dans ce beau pays d’Afrique des animaux comme : les antilopes, les éléphants, les hippopotames et autres.

Enfin, à titre de rappel, pour fouler le sol kényan, il faudra détenir un e-visa et respecter quelques règles. Il s’agit notamment de celles concernant la covid-19. Par ailleurs, n’hésitez pas à vous confier à une agence de voyage qui saura vous guider en vue d’un voyage réussi au Kenya.

Faire un safari en Ouganda

Faire un safari en Ouganda

L’Ouganda est un pays situé en Afrique de l’Est. Il est entouré par quelques autres pays dont le Kenya, le Rwanda, la Tanzanie, la RDC et le Soudan. Si cette destination est surnommée la « Perle d’Afrique » c’est parce qu’elle dispose d’un paysage varié comprenant les monts Rwenzori enneigés, la forêt de Bwindi et le fameux lac Victoria. Sa nature est un lieu d’habitation pour diverses espèces animales et végétales. Faire un safari dans ce pays permet donc de faire plusieurs découvertes. 

Pourquoi voyager en Ouganda ?

L’Ouganda est un sanctuaire du monde sauvage. Ce pays fait partie des destinations à mettre dans sa liste si l’on aime l’aventure, les vastes savanes, les animaux sauvages, les vastes savanes et les mystères. Quelques-uns des plus beaux sites naturels du monde s’y trouvent. 

Les rives du Nil, le lac Victoria, les Monts de Lune, etc., ce sont autant d’endroits qui offrent de beaux spectacles naturels à découvrir à volonté. Tous ceux qui sont fans d’exotisme et du monde animalier y trouveront aussi leur bonheur. 

Mais faire un safari en Ouganda, c’est également s’immerger dans une culture riche avec un peuple chaleureux et hospitalier. Les Ougandais et les Ougandaises sont particulièrement accueillants. 

Les infos à connaitre avant un safari en Ouganda 

Bien que le pays soit une destination parfaite pour faire du safari africain, il y a quelques informations qu’il faut connaître au préalable avant de s’y lancer. La première est la saison. En Ouganda, il y a quatre principales saisons dont deux saisons de pluies entre les mois de mars et mai et septembre et novembre et les deux saisons sèches des mois de décembre à février et juin à août. Pour réunir toutes les conditions favorables au trekking, le mieux est d’opter pour les saisons sèches. 

La seconde chose à savoir à l’avance avant le safari est le budget. C’est le voyageur lui-même qui doit le déterminer. En général, le coût de la vie dans ce pays est relativement bas. Cependant, la location de voiture, les hébergements de luxe et les différentes activités à faire peuvent faire grimper le budget. En outre, la durée et la période du safari peuvent aussi changer les donnes. Habituellement, le choix du circuit se fait en fonction du budget et de la durée disponible pour le voyage. 

Que voir pendant le safari ?

Plusieurs espèces animales et végétales sont visibles lors d’un safari en Ouganda. Il y a tout de même celles qui sont particulièrement intéressantes. C’est le cas des gorilles de montagnes. Une grande partie de ces animaux habite le parc de Bwindi. Pour les professionnels et les apprentis ornithologues, une grande concentration d’oiseaux se trouve au Parc national Queen Elizabeth et au Parc national Murchison Falls. Ce dernier est aussi un abri naturel pour plusieurs mammifères. En même temps, les voyageurs peuvent admirer les chutes de 45 mètres de haut. 

Outre les gorilles, les mammifères terrestres et les oiseaux, de nombreux chimpanzés et singes bleus font aussi le bonheur des visiteurs qui viennent en Ouganda.

Partir en Namibie à la découverte des meilleurs safaris

Partir en Namibie à la découverte des meilleurs safaris

Découvrir des paysages variés, une nature loin de la foule, une faune impressionnante incite forcément à faire un safari. Il y a tellement d’endroits exceptionnels pour faire un safari et il se trouve que la Namibie en fait partie. C’est d’ailleurs une destination à privilégier pour avoir la promesse de vivre de nouvelles expériences et de belles aventures inoubliables. Pour votre plus grande satisfaction, cet État du sud-ouest de l’Afrique vous offre les meilleurs safaris. Ci-dessous, une liste des plus beaux safaris dans ce pays.

Le parc naturel de Daan Vilhoen 

Si vous adorez vous rapprocher de la faune et de la flore et découvrir à chaque fois quelque chose de nouveau dans la nature, alors vous serez servi en visitant le parc naturel de Daan Vilhoen, un endroit parfait pour faire un safari en Namibie

Dédié à la vie sauvage, le parc naturel de Daan vuljoen réserve un spectacle saisissant à travers ses innombrables animaux et sa biodiversité surprenante. Sa nature est magnifique, surtout accompagnée de petites montagnes, de lacs et différents animaux. Comme exemple d’animaux, il est possible de rencontrer des animaux prédateurs comme le guépard ou encore le chacal. Il y a également d’autres animaux tels que le gnou, le zèbre, les signes, les girafes et des oiseaux faisant plus de 200 espèces environ. Vous ferez certainement une belle exposition en observant ses richesses en matière de faune et aussi de flore. Ce parc figure parmi les plus belles réserves naturelles du pays, le ministère du Tourisme reconnait d’ailleurs cela.  

Palmwag

Entre les régions du Kaokoland et Damaralang, Palmwag est idéal pour faire un safari en Namibie. Cet endroit propose de magnifiques paysages désertiques qui sont d’ailleurs variés. C’est une zone désertique, mais verdoyante. Cette réserve présente également d’innombrables espèces d’animaux comme l’oryx, les zèbres, les éléphants, les lions, le rhinocéros noir, etc. Ce n’est pas tout, il y a également le lézard rouge, les geckos multicolores, etc. Tout ce que vous trouverez sur votre passage fera le plaisir de vos yeux et constituera une aventure mémorable. 

Côte skeleton

Côte skeleton ou la côte des squelettes est un lieu de plusieurs naufrages et de squelettes d’animaux comme les baleines. C’est de ces circonstances que vient son nom la côte des squelettes. Mais rassurez-vous, bien qu’inhospitalier, cette réserve de Namibie offre un merveilleux safari. 

Étant une étroite bande de dunes dont la longueur est de 500 kilomètres et la largeur est de 40 kilomètres, la côte des Squelettes est un parc national qui offre une immense étendue de sable. Malgré le fait que cet endroit soit hostile est étonnant en abritant une faune variée et même riche. De plus, il présente des animaux qui se sont adaptés à leurs environnements pour survivre comme l’éléphant du désert, le guépard, la gazelle springbok ou l’antilope, les tortues, les espèces d’oiseaux atteignant plus de 300 espèces, les baleines, et bien d’autres encore. Une fois que vous arriverez sur le lieu, il est certain que vous ne serez pas déçu de votre visite.

Les meilleurs conseils pour réussir son safari photo

photo-safari-zèbre

La photographie est une œuvre d’art. Un safari photo est une passion hors du commun. Il demande de la patience, de la maîtrise et des matériels de qualité.

C’est une expédition touristique qui se pratique en famille ou entre amis passionnés d’animaux sauvages. Il a la même cible que les chasseurs, mais il n’a d’autres armes que l’appareil photo.

Le safari contribue au développement du tourisme Africain

Plusieurs pays d’Afrique attirent de nombreux visiteurs pour sa faune sauvage. Les amateurs du safari photo s’intéressent aux parcs africains riches en réserve animalière comme le parc national Kruger d’Afrique du Sud ou le parc national de Chobe en Botswana.

Le safari est une source d’argent importante pour l’Afrique. Grâce à la présence massive des touristes attirés par les diversités du monde animal qu’on peut trouver nul par ailleurs.

Le meilleur endroit pour faire un safari ?

Une des plus célèbres destinations safari est le Cratère du Ngorongoro en Tanzanie, le deuxième plus grand cratère du monde abritant des éléphants, des lions, des buffles, des zèbres, des espèces aussi impressionnantes les unes que les autres.

Ensuite la vaste forêt de Bwindi en Ouganda, c’est la plus grande réserve de gorilles du monde. Elle fait partie du patrimoine mondial selon l’UNESCO où l’on peut également photographier des chimpanzés et plusieurs espèces d’oiseaux.

Le parc national de Ranthambore, l’un des plus grands parcs du nord de l’Inde, est l’un des meilleurs endroits pour observer la vie sauvage indienne. On découvre une grande population de tigres, de chats sauvages, de reptiles…

Comment réussir les safaris photos ?

La réalisation d’un safari photo demande des matériaux de bonne qualité. Contrairement à la manière de photographier un monument historique, un paysage naturel ou une personnalité célèbre, prendre en photo des animaux sauvages demande une grande habileté.

La faune sauvage est imprévisible. Il est primordial d’assurer votre propre sécurité. Parfois il est nécessaire de se mettre en cage pour éviter la griffe du roi de la forêt. Certains moment se couvrent de camouflage pour photographier en toute sérénité.

La grande majorité des animaux sauvages se déplace comme une éclaire surtout face à des intrus dans leur monde. Pour cela, un appareil photo doté des prises en rafales performant s’avère indispensable, pour avoir une multitude de pose en une fraction de temps.

Pour ne pas rater le moment propice d’une belle photo, le mode rafale est une grande utilité. Le triage de plusieurs séquences d’images d’animaux prises en pleine nature révèle souvent de bonnes surprises. Des gestes d’animaux insolites d’une valeur inestimable.

Par conséquent, l’aptitude d’un appareil photo à prendre une nombreuse image en peu de temps assure la réussite des photos d’animaux durant un safari. Le choix d’un appareil photo est alors très important.

Quels appareils photo pour le safari ?

Un zoom de plus de 300 mm est indispensable au photographe en safari. En cas de cible à longue distance ou de petite taille, ce besoin allant jusqu’à 400 mm. Il est parfois difficile de faire un choix entre un hybride ou un reflex.

Les hybrides ont des qualités d’image légèrement supérieure que le reflex. La discrétion fait sa différence grâce à son mécanisme électronique. Ainsi la prise de photos peut se faire dans le silence absolu.

Par ailleurs, le réflexe n’a pas perdu sa célébrité pour les photographies animalières. Il est reconnu pour sa maniabilité. La vision réelle par son objectif optique constitue sa force en mode rafale contrairement à l’hybride.

Optez pour les appareils adaptés à votre besoin. Les détails fournis sur ce site facilitent votre décision sur le choix des bons matériels en safari photo.

Découvrir des richesses naturelles en classe nature

0
Participer à une classe nature est une bonne initiative pour enrichir la connaissance des enfants. Ce voyage leur apprend l’importance de la nature et...