Actualités Comment se faire indemniser un vol retardé ou annulé à Dubaï ?

Comment se faire indemniser un vol retardé ou annulé à Dubaï ?

dubaï

Dans les trafics aériens, plusieurs situations provoquent le retard ou annulation de nombreux vols aériens. Ces genres de situations empêchent les passagers d’atteindre leur destination finale. Ainsi donc pour garantir le dédommagement des passagers concernés de ces situations désagréables, les pays de l’UE (Union européenne) par le biais de leur cour de justice ont mis en place un règlement européen.

 

Quelles peuvent être les causes de l’annulation ou du retard d’un vol pour Dubaï ?

Plusieurs raisons peuvent conduire à l’annulation ou au retard de vol. Parmi ceux-ci il peut y avoir les grèves. Elles peuvent concerner le personnel travaillant dans la tour de contrôle aérien ainsi que les hôtesses de l’air et les stewards. Par conséquent, les compagnies aériennes ne peuvent plus maintenir le programme des vols préétablis. La grève est donc une cause qui peut entraîner le retard ou l’annulation immédiate d’une multitude de vol. Par ailleurs, les vols retardés ou annulés en direction de Dubaï sont capables d’être causés par un problème technique.

 

De façon plus explicite, les problèmes techniques sont reliés aux pannes mécaniques qui peuvent survenir au niveau de l’avion. Les aléas climatiques peuvent également être des causes d’une annulation ou de retard de vol. Il s’agit aussi du cas du refus d’embarquement (surbooking). Lorsqu’une compagnie refuse de manière illégale votre embarquement, si la compagnie aérienne est généreuse alors vous aurez une indemnité sans encombre et à l’amiable.

 

Ces cas-là ont souvent lieu dans la plupart des compagnies aériennes. Ils sont légaux aux yeux de la loi de l’aviation. Cette compagnie fera en sorte que vous ayez une bonne assistance et peut également vous proposer un réacheminement. Lorsque le réacheminement paraît long, alors elle vous proposera des rafraîchissements et d’un hébergement si nécessaire ou encore des appels téléphoniques. Par ailleurs, lorsque le passager n’est pas réacheminé le montant d’indemnisation est déterminé en fonction de la distance de vol :

 

  • Pour un vol allant jusqu’à 1500 km, l’indemnisation est de 250 €
  • Pour un vol dont la distance excède 1500 km, le montant d’indemnisation est fixé à 400 €
  • Enfin pour un vol hors de l’Union européenne et dont la distance excède 3500 km alors le montant de l’indemnisation par la compagnie aérienne est de 600 €

 

Quels sont les critères de détermination d’une compensation ?

Il est important de rappeler que tous les cas d’annulation ou de retard de vol ne parviennent pas toujours à une indemnisation chez les compagnies aériennes. D’une façon globale, parvenir à être indemnisé par une compagnie aérienne se révèle être une tâche administrative très ambiguë. C’est aussi la même chose lors de la détermination de la somme à indemniser, la somme à payer au client qui réclamerait éventuellement une indemnisation.

 

Il faut retenir que les critères à remplir pour obtenir une indemnisation diffèrent d’un pays à un autre, que ce pays soit intracommunautaire ou pas. Les critères pour obtenir une indemnisation varient aussi en fonction de la distance de vol ainsi que de l’annulation de vol. Il y a également la cause du retard de vol.

  • En cas de retard du vol : lorsque vous atterrissez à la destination finale avec une heure de retard supérieure à trois
  • Annulations d’un vol : la compagnie aérienne vous informe que le trafic aérien a été annulé, alors que vous n’avez pas été informé 14 jours à l’avance
  • Refus d’embarquement: lorsqu’il y a surbooking (surréservation) au niveau d’une compagnie aérienne, et qu’un passager se retrouve en position de refus d’embarquement pour son vol
  • Vol de correspondance (avec escale) : lorsqu’un passager rate sa correspondance à cause d’un retard ou d’une annulation de son premier vol et que ce dernier arrive à destination trois heures plus tard.

 

 

Comment effectuer une réclamation en ce qui concerne l’indemnisation auprès de la compagnie aérienne en cause ?

 

En général les passagers victimes des retards ou des annulations de vol perçoivent auprès de leur compagnie aérienne des compensations. Ainsi donc, les dirigeants du transporteur aérien veillent à ce que ces passagers aient une explication suite à ce désagrément. Puisqu’il faut noter que de nombreuses circonstances extraordinaires peuvent causer ce désagrément. Parmi ces circonstances, il y a les cas de force majeure comme les intempéries (conditions météorologiques), les tempêtes, le tremblement de terre, etc. Dans ces cas, ces passagers victimes n’ont pas droit d’être indemnisés. Par contre ils auront droit à une prise en charge de la part de leur transporteur.

 

Par ailleurs, lorsque la compagnie se voit fautive, il y a une démarche à suivre par les passagers pour avoir gain de cause. Ainsi donc, pour réclamer de votre indemnité auprès de la compagnie aérienne, la première des choses à faire est de vous rapprocher de cette compagne afin de savoir quelles sont les raisons de cet obstacle à votre vol. Si vous estimez que votre préjudice mérite une indemnisation alors vous allez présenter à la compagnie aérienne les papiers justificatifs qui prouvent la demande de votre indemnité. Lorsque la compagnie aérienne décide de vous prendre en charge, alors il est important que vous fassiez très attention aux documents qui vous sont proposés pour la signature.

 

Lisez attentivement le contenu des documents qui vous ont été proposés avant de procéder à n’importe quelle signature. Par ailleurs, lorsque vous estimez ne pas avoir satisfaction auprès de la compagnie aérienne, vous pouvez également vous préférez à une institution spécialisée de votre pays. Ici en France cette institution est la direction générale de l’aviation civile (DGAC).

 

Vous pouvez également vous référer à un organisme spécialisé en la matière pour la gestion des litiges concernant les droits aériens. Celui-ci s’est plus accentué sur les droits des passagers en particulier. Ces entreprises ont pour objectif d’apporter leur aide aux voyageurs. Elle leur permet de calculer le plus rapidement possible le montant de l’indemnisation qu’il pourrait toucher éventuellement. De plus, ces entreprises apportent également leur aide dans toutes les étapes à remplir afin d’obtenir une indemnisation de la part de la compagnie aérienne en question.

 

Ces entreprises tirent leurs profits de la rémunération forfaitaire du montant de l’indemnisation reçue par le client. Pour y parvenir, vous devez saisir les informations concernant votre vol retardé ou annulé (exemple : numéro du vol, heure de départ, heure d’arrivée…) sur le formulaire proposé par le site officiel de cet organisme. Immédiatement, ce site vous envoie une réponse tout en spécifiant si oui ou non vous pourrez avoir une indemnité par rapport à votre situation, et aussi le montant de cette dernière. Mais il convient de préciser que cette dernière dépend énormément de la distance que doit parcourir votre vol. Après avoir fait une estimation de votre indemnité à recevoir, l’organisme spécialisé procède immédiatement au lancement de la procédure d’indemnisation. En effet la rémunération forfaitaire des organismes spécialisés dans ce domaine est extraite de l’indemnité versée par la compagnie fautive. Ceci est fait à un taux majoré de 30 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici